islamkingdomfaceBook islamkingdomtwitter islamkingdompinterest islamkingdominstagram islamkingdomyoutube islamkingdomnew


Les notables de son peuple qui s'enflaient d'orgueil, dirent: Nous t'expulserons certes de notre cité, ô Chou`ayb, toi et ceux qui ont cru avec toi. Ou que vous reveniez à notre religion. Il dit: Est-ce même quand cela nous répugne?

Certes, nous aurions forgé un mensonge contre Allah si nous revenions à Votre religion après qu'Allah nous en a sauvés. Il ne nous appartient pas d'y retourner à moins qu'Allah notre Seigneur ne le veuille. Notre Seigneur embrasse toute chose de Sa science. C'est en Allah que nous plaçons notre confiance. O notre Seigneur, tranche par la vérité, entre nous et notre peuple car Tu es le meilleur des juges.

Et les notables de son peuple qui ne croyaient pas, dirent: Si vous suivez Chou`ayb, vous serez assurément perdants .

Alors le tremblement (de terre) les saisit; et les voilà étendus, gisant dans leurs demeures.

Ceux qui traitaient Chou`ayb de menteur (disparurent) comme s'ils n'y avaient jamais vécu. Ceux qui traitaient Chou`ayb de menteur furent eux les perdants.

Il se détourna d'eux et dit: O mon peuple, je vous ai bien communiqué les messages de mon Seigneur et donné des conseils. Comment donc m'attristerais-je sur des gens mécréants?

Nous n'avons envoyé aucun prophète dans une cité, sans que Nous n'ayons pris ses habitants ensuite par l'adversité et la détresse afin qu'ils implorent (le pardon).

Puis Nous avons changé leur mauvaise condition en y substituant le bien, au point qu'ayant grandi en nombre et en richesse, ils dirent: La détresse et l'aisance ont touché nos ancêtres aussi. Eh bien, Nous les avons saisis soudain, sans qu'ils s'en rendent compte.